Accueil > Informations > Vie associative > La reproduction des dauphins interdite en France

La reproduction des dauphins interdite en France

"Jusqu’au bout nous avons lutté, contre vents et marées, refusant d’accepter un nouvel arrêté ministériel « delphinariums » fait de mesurettes laissant perdurer un système mortifère. Il y a un mois, nous envoyions au ministère, un nouveau document demandant l’abrogation de l’arrêté de 1981, ce qui est fait, et le démantèlement des delphinariums.
Notre combat – actions, dossiers, reportages, lobbying –, et votre mobilisation (plus de 16 000 commentaires, 4 500 pages de consultation publique) ont porté leurs fruits.
C’est avec une grande joie que nous avons reçu le texte définitif de cet arrêté, signé par Ségolène Royal pour le ministère de l’Environnement. Nos revendications et vos voix ont été enfin entendues, c’est un succès pour la démocratie environnementale et pour la cause des animaux.
Dans six mois, lorsque ce texte entrera pleinement en application, non seulement la loi française interdira sur son sol la reproduction des cétacés captifs, mais également tout échange ou importation de nouveaux individus. Sans renouvellement possible, cela signifie tout simplement la fin programmée des cirques marins sur notre territoire. One Voice se félicite de cette avancée française, historique.
Elle ouvre la voie vers une nouvelle ère dans toute l’Europe pour l’industrie des loisirs. Merci à tous d’avoir soutenu notre combat, d’avoir comme nous refusé la poudre au yeux de mesures de compromis, d’avoir tenu bon pour l’éthique, pour la liberté pour les cétacés. Nous pensons à ceux qui restent prisonniers, pour eux, nous irons en justice, pour eux, nous continuerons à travailler à des solutions de réhabilitation en sanctuaires. Mais nous pensons aussi à tous ceux qui ne naîtront pas captifs : c’est la fin d’un esclavage indigne de notre temps".


Communiqué de presse de One voice, 07/05/2017. Site web : www.one-voice.fr