Accueil > Agenda et pétitions > Pétitions > Soutenir la proposition de loi d’une sénatrice contre l’abattage à vif des (...)

Soutenir la proposition de loi d’une sénatrice contre l’abattage à vif des animaux

Une Proposition de Loi, présentée par une Sénatrice centriste, veut rendre obligatoire l’étourdissement des bêtes avant tout abattage !
S’il y a un sujet sensible, qui révolte bon nombre de citoyens français mais n’est jamais remis en cause par les politiques, c’est bien celui de l’égorgement à vif, sans étourdissement préalable, de millions d’animaux dans les abattoirs français.
La France est pourtant signataire, depuis 1979, de la Convention européenne sur la protection des animaux d’abattage qui précise : "Les procédés d’étourdissements autorisés par les parties contractantes doivent plonger l’animal dans un état d’inconscience où il est maintenu jusqu’à l’abattage, lui épargnant en tout état de cause toute souffrance évitable".
Le principe qui préside dans les textes européens est celui de l’interdiction de l’abattage des animaux conscients, c’est-à-dire l’obligation d’étourdir les animaux avant leur mise à mort de façon à leur éviter toute souffrance inutile. Toutefois, des possibilités de dérogation ont été prévues, notamment lors d’abattages selon des rites religieux.
En France, cette dérogation s’est généralisée à l’insu des consommateurs. Dans un rapport de novembre 2011, le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux précise que 51% des abattages pratiqués en France sont des abattages rituels, alors que les consommateurs musulmans et juifs ne représentent pas plus de 7% des consommateurs français. D’après la chambre d’Agriculture d’Ile-de-France : "100% des animaux abattus en Ile-de-France le sont selon les traditions musulmanes et juives".
Outre la nécessité d’informer le consommateur, il convient de faire respecter la réglementation dont le principe est celui de l’interdiction de la souffrance animale. En 2004, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a émis un avis pour la Commission européenne selon lequel "en raison des graves problèmes de bien-être animal liés à l’abattage sans étourdissement, un étourdissement doit toujours être réalisé avant l’égorgement".


Suite des informations sur le site de la fondation Bardot : http://www.fondationbrigittebardot.fr/abattage-rituel/proposition-loi-etourdissement
Ainsi que sur le site spécialisé : http://www.abattagerituel.com
Et pour finir, signez la pétition de soutien à la sénatrice, sur cette page : http://www.abattagerituel.com/news/8/63/Soutenez-la-Proposition-de-Loi-pour-l-etourdissement-de-tous-les-animaux.html