Accueil > Agenda et pétitions > Pétitions > Non à l’exploitation des hydrocarbures en Méditerranée

Non à l’exploitation des hydrocarbures en Méditerranée

Les signataires de cette pétition demandent au gouvernement de ne pas renouveler le permis Rhône Maritime :
La Méditerranée est menacée. Mer fragile, semi-fermée, elle est d’une très grande richesse en termes de biodiversité et abrite un très grand nombre d’espèces endémiques. C’est également un support d’activités économiques pour tous les pays riverains.
Depuis 2000, un permis exclusif de recherches d’hydrocarbures liquides ou gazeux P569 dit "Rhône Maritime" a été accordé sur une zone de plusieurs milliers de km², à quelques kilomètres seulement au large des côtes provençales. Son renouvellement est actuellement à l’instruction pour sa 3e et dernière période (19/11/2010-19/11/2015) auprès d’Éric Besson ministre de l’Industrie, chargé des Mines. Si ce renouvellement est accordé, le nouveau titulaire réalisera une campagne sismique 3D dont les ondes sonores très puissantes sont extrêmement nocives pour les cétacés. Mais surtout il entreprendra dès 2013 trois forages tests en offshore ultraprofond (-2600 m). Les scientifiques soulèvent également que deux épicentres de séismes ont été enregistrés par le Réseau national de surveillance sismique en 2005 en plein milieu de la zone du permis. Un autre séisme de magnitude 5.2 s’est produit le 7 juillet 2011 dont l’épicentre était à proximité de la zone.
Les pollutions et les risques d’accident inhérents à l’exploitation et à la maintenance d’une plateforme d’hydrocarbures constitueraient une catastrophe majeure pour l’économie touristique et les activités liées à la pêche et l’aquaculture des trois régions méditerranéennes françaises.
L’exploitation d’hydrocarbures, toujours plus loin des côtes, toujours plus profonde, retarde la nécessaire transition énergétique que nous devons engager sans plus tarder et remet en cause les politiques de lutte contre le réchauffement climatique. L’avenir énergétique est à la sobriété, l’efficacité énergétique et le développement massif des énergies renouvelables dans les territoires.